Home Page

Sunday, 17 October 2010

Eric Weil (fra)

Eric Weil

Éléments de biographie
Philosophe hégélien, né en Allemagne, Eric Weil soutient sa thèse en 1928 avec Ernst Cassirer. Il émigre en France en 1933 pour fuir le régime nazi et est naturalisé français en 1938.
Weil est le fondateur, avec G. Bataille, de la revue Critique en 1946. Il enseigne la philosophie à l'Université de Lille de 1956 à 1968.

Thèmes majeurs L'État moderne
"L'État est l'organisation rationnelle et raisonnable (morale) de la communauté." (Philosophie politique, Vrin, 1996, p. 131)
Le principe de la société moderne est la compétition et l'exploitation. Le problème qui se pose à L'État est celui de mettre en place une organisation rationnelle et durable qui permette de dépasser la contradiction entre l'accumulation des richesses d'un côté, et la formation d'une masse d'individus déshumanisés et indigentes de l'autre. C'est à L'État raisonnable fondé sur la loi (État de droit) d'harmoniser les intérêts divergents. Hegel, le premier, a posé le problème de l'état en ces termes et Weil le tient en cela pour le premier penseur de l'état moderne.
La politique est non-violence : choix de la discussion publique contre l'affrontement pour résoudre les conflits. En tant que telle, la politique suppose des citoyens instruits.
La fin dernière de la politique est un État mondial, espace de discussion permanente englobant tous les États fédérés pour constituer une société mondiale, seul garant de la non-violence.
Raison et violence
L'antinomie entre raison et violence est irréductible. Entre le dialogue et la violence, le choix est toujours possible. La raison ne peut exclure la violence; elle ne peut que la penser. Même le choix irrationnel et déraisonnable de la violence relève de la liberté et ne peut pas être définitivement écarté.

Principales oeuvres
  • Hegel et l'Etat (1950)
  • Logique de la philosophie (1950)
  • Philosophie politique (1956)
  • Philosophie morale (1961)
  • Problèmes kantiens (1963)
  • Essais et conférences (1970-1971)

No comments:

Post a Comment